"La Place des Cocotiers, la plus belle food-court du monde"

 

Exposition au Centre d'Art de Nouméa - juin à décembre 2020

Calligraphies par Alain Pasdeloup

Snack HaciendaAmbiance sonore
00:00 / 03:29

Les « food-courts », concept que j’ai découvert en Australie, font le bonheur des familles et la paix des ménages : plat indien pour madame, sushis pour monsieur et nuggets pour les enfants. Puis on se retrouve à une même table pour que chacun se laisse aller à sa gourmandise quotidienne.

On retrouve cela place des Cocotiers : la trentaine de snacks, magasins vendant des barquettes et restaurants qui sont sur la place ou à ses alentours très proches (tronçons de rue donnant directement sur la place)proposent une variété impressionnante de plats différents. L’affluence de la place est forte le temps du midi avec une mixité à l’image d’une ville qui souhaite l’être. Mixité ethnique, sociale, des hommes, des femmes, des qui n’aiment pas être catégorisés, des jeunes, des vieux, et beaucoup de travailleurs qui font là leur pose de midi. Comme moi.

Usager quotidien de cette place depuis 15 ans je suis toujours fasciné par cet espace urbain si pacifique : assis par terre, sur une natte, certains ramènent même petite table et chaises de camping. Les bancs sont prisés, au soleil en hivers et à l’ombre en été. L’espace vers le kiosque à musique, façon cirque romain, et enfin tous les emplacements faits pour s’asseoir disséminés sur la place offrent des espaces simples et conviviaux.

C’est à la re-découvertede la place des Cocotiers que je vous invite. Pour mettre en valeur cette gourmandise quotidienne, plusieurs dispositifs sont proposés :

1.Une peinture murale qui représente de façon stylisée la place des Cocotiers et ses snacks.

 

2.Un mur de photos glanées ça et là : une vision colorée et poétique de ces espaces où l’on se rend sans plus y faire attention.

 

3.Un premier tableau noir des mets proposés par les snacks de la place.  La taille de l’écriture dépend de la fréquence des plats.

 

4.Un second tableau noir où les visiteurs de l’exposition sont invités à faire part de leur plat préféré.

C’est l’assemblage kaléidoscopique de ces différents dispositifs qui guidera les visiteurs en leur proposant de redécouvrir la place des Cocotiers et qui leur permettra peut-être d’en avoir un nouveau regard !